Des artistes entendants et malentendants au Théâtre d’Orléans : LA REINE MERE

Le mercredi 27 avril, au théâtre d’Orléans, se produisaient des artistes entendants et malentendants, dans une pièce d’Emmanuelle Laborit : LA REINE MERE

2294194_027_13107079_1000x500

15 jeunes ont accompagné 3 conseillères de la Mission Locale et Fatima et Cécile de Cultures du cœur. CDC 45 que nous remercions vivement de leur présence et de l’action culturelle qu’elles mènent auprès des jeunes en insertion.

WP_20160427_15_03_38_Pro

Pour la majorité des jeunes, ce fût une première : ils n’avaient jamais poussé la porte du Théâtre d’Orléans.

Bujar et Job ne connaissaient pas le conte de Blanche Neige, et ont eu plus de difficultés à comprendre l’histoire. Un conte réadapté pour les jeunes adultes, bilingue Français et Langue des Signes. Ange Manaud et Arthur ont trouvé qu’il y avait trop de répétitions de scènes et de longueurs, mais la réalisatrice a conçu le spectacle ainsi comme un parcours d’émancipation et un apprentissage pour le spectateur à la langue des signes. Cécilia, projet costumière, a eu un œil averti sur la robe de Blanche Neige.

Quel chemin la jeune fille doit-elle parcourir pour déployer ses ailes et couper le cordon avec sa mère ? Une mise en scène décalée, des personnages inédits, une histoire sans pomme…Une pomme rouge remplacée par un rouge à lèvres, un serre tête rouge et une robe écarlate.

blanche-neige-et-les-7-n-ii02-g

Tous les jeunes ont aimé assister à un spectacle, un après midi pas ordinaire pour eux. Ils ont aimé plus ou moins, ou l’histoire, ou la scénographie, le son et lumière fantastique, ou l’ambiance brumeuse et ténébreuse. Nous sommes entrés dans la salle dans le brouillard, du à des effets techniques. De nombreux spectateurs étaient handicapés, malentendants pour certains et riaient beaucoup plus que nous autres, car la situation était inversée : nous devions nous adapter à leur langage. C’est en conclusion, ce qu’Arthur a exprimé à sa conseillère, à savoir : Et si nous étions des entendants dans un monde de malentendants.

Une histoire de Différence….